Championnat de France Cadet/Junior - Journée 3

11 Juillet 2021

Après avoir vécu deux excellentes journées le vendredi et le samedi, le clan de l'Entente Sarthe comptait bien finir en beauté ce championnat de France Cadet/Junior. Le relais Cadet et Esteban Kerhamon étaient engagé respectivement sur 4x100m et le triple-saut. Ils finiront tous les deux à la neuvième place, au pied du podium.

Le relais 4x100m cadet, composé de Lilian Mellarede, Lucas Vantbusel, Anton Gourgousse et Yann Gautronneau possédait le 17ème chrono des engagés grâce à leurs performances réalisés à Coulaines une semaine auparavant. Celui-ci est composé trois coureurs de première année cadet très performant (Lucas possède un record en 11''36 et Yann en 11''37 ainsi que le décathlonien Anton qui court 11 secondes et demi) et Lilian, 10ème des Championnats de France de Décathlon. Le relais avait donc le potentiel d'aller en finale. Ils réalisent une très bonne course en 43''95 (soit presque une seconde par rapport à leur meilleur temps de Coulaines) mais se font coiffer sur le ligne par GA Noisy Le Grand (43''92), dernier qualifié pour la finale. Ils échouent donc, pour 3 centièmes de la finale. Ce n'est que partie remise puisqu'ils auront d'autres chances de se rattraper, au vue de leurs potentiels.

La vieille, Esteban Kerhamon s'était qualifié pour la finale en réalisant son record personnel en 14m49 (-1.4) au triple-saut, 6ème performance des qualifications. Celui qui est en école de préparation aux grandes écoles, n'avait repris l'entraînement qu'un mois avant cette échéance et n'avait réalisé que deux compétitions. Il était donc déjà très heureux de cette qualification. Il s'était présenté sur le couloir de saut, motivé pour obtenir une place de finaliste et poursuivre sur l'élan de la vieille. Il réalise 14m00 (+0.7) au premier essai, puis 14m08 (-0.7) qui lui suffisait pour obtenir la huitième place de la finale, avant qu'un autre athlète réalise 14m12, l'empêchant une qualification pour 3 sauts supplémentaires. "J'étais pas relâché et donc je n'arrivais pas à traverser la planche... Ça va ainsi moins loin. C'était plutôt difficile d'enchaîner les concours, puisque ça fait un an que j'ai presque rien fait. Mais je suis tellement heureux d'être en finale. On m'aurait dit ça il y a un mois, je vous aurais pas cru!" livre Esteban après sa finale.